Toutes les actus

Portrait de chasseuse immobilière - Emmanuelle

Son métier, c’était la communication. Les grands-messes événementielles. Un peu de journalisme aussi. Jusqu’à ce que la vie mette l’immobilier sur son chemin, un peu par hasard. Elle qui vivait d’adrénaline a d’abord craint de s’y ennuyer et de tomber dans la routine, son tabou suprême. La réalité fut tout autre et l’immobilier est devenu sa passion. Portrait d’Emmanuelle, chasseuse d’appartements parisiens haut de gamme.

L’immobilier haute couture : chasse sur-mesure et vie à toute allure

De l’évènementiel à l’immobilier parisien de prestige : rien de plus naturel

Emmanuelle est de celles qui vivent à 3 000 % et avancent droit devant. « J’aimetravailler dans l’urgence et sans parachute. Deux bonnes raisons de toujours tout caler au millimètre et de bien m’entourer. Finalement, c’est en cela que l’immobilier ressemble à mon ancien métier, l’événementiel », annonce-t-elle d’entrée de jeu. Cela fait sept ans aujourd’hui qu’elle a sauté le pas. Les débuts furent ardus : « C’était un nouvel univers, j’avais beau aimé la déco, cela ne faisait pas tout ! ». Cette transition professionnelle lui a offert l’opportunité de prendre le temps d’apprendre, d’écouter les autres, de s’enrichir de leurs expériences. De tempérer – parfois – son caractère entier. De trouver son équilibre, aussi.

S’investir à fond et toujours être en pole position

Emmanuelle

Aujourd’hui, Emmanuelle a construit un solide réseau et compris les ficelles du métier de chasseuse d’appartements de luxe, pour lequel elle ne compte pas ses heures. Dès sept heures du matin, elle épluche les annonces du marché. Ses après-midis sont consacrés aux rendez-vous et la fin de journée, le plus souvent, aux visites avec ses clients. Son credo : « être la première ! ». La première à repérer la bonne annonce, la première à appeler, la première à visiter, la première à faire une offre. La battante qu’elle est y trouve chaque jour son compte d’adrénaline ! Sa hantise ? « Passer à côté d’une opportunité ! ». Trouver LE bien est un travail de longue haleine, « mais quand j’ai trouvé la pépite que mes clients cherchaient, je le sais sans l’ombre d’une hésitation ».

Chasser un appartement c’est avant tout bien comprendre ses futurs occupants

La chasseuse dit de son métier qu’il a un côté « très couture » : « Je fais du sur-mesure pour mes clients, qui sont en quête de biens de luxe ». Chaque chasse est pour elle est une nouvelle aventure humaine, qui commence par une connivence à créer et à cultiver. Pour comprendre ce que ses clients recherchent et « devenir leurs yeux », Emmanuelle doit d’abord comprendre qui ils sont et comment ils vivent. Pour cette raison, en bonne professionnelle, elle tient à les rencontrer chez eux. « Mes plus belles chasses, je les ai réalisées pour mes clients qui s’étaient le plus révélés. C’est grâce à cela que je parviens à trouver la meilleure alchimie entre un lieu et une personne ». CQFD.

Articles récents

Lumière à tous les étages !

Lumière à tous les étages !

15 mai 2022

En savoir plus
Journée mondiale du coloriage

Journée mondiale du coloriage

03 mai 2022

En savoir plus
Portrait de Sandra - Chasseuse d’appartements & fondatrice d’Early Birds

Portrait de Sandra - Chasseuse d’appartements & fondatrice d’Early Birds

31 mars 2022

En savoir plus

Nous utilisons les cookies pour analyser notre trafic.

Voir notre politique de confidentialité